comment réorganiser harmonieusement sa bibliothèque ?

Aujourd’hui, je partage avec vous un article que j’ai rédigé à l’origine pour le site des slasheuz, média collaboratif créé par la multi-talentueuse Lauriane du blog makeitnow. Si comme elle (et moi), vous avez plusieurs casquettes, vous y trouverez de nombreux conseils et astuces, aussi bien lifestyle, que bien-être ou business. et surtout une communauté bienveillante et motivante !

Forcément, moi je suis plutôt sur le créneau lifestyle, et je vous livre quelques idées pour transformer votre bibliothèque : la passer d’un « vulgaire » meuble de rangement à un objet déco à part entière…

C’est parti !

ASTUCES-BIBLIO-02.jpg

Que vous ayez beaucoup de livres ou juste quelques magazines, vous vous posez peut-être la question de savoir comment éviter le bazar et créer un espace harmonieux où les rassembler : un espace inspirant et agréable, rempli de vos livres bien rangés et accompagnés de jolis objets.

voici quelques astuces pour y parvenir

1. Commencez par vider toutes vos étagères et réunir tous vos livres au sol (c’est ce que préconise Marie Kondo dans son best seller, la magie du rangement. et ça a été très efficace pour moi) 

2. Faites un grand tri et gardez uniquement les livres qui vous plaisent vraiment ou ceux auxquels vous tenez particulièrement (non, pas votre livre d’histoire de 6°…)

3. Donnez ou vendez les livres dont vous ne voulez plus. Sur le site de gibert joseph ou momox par exemple, il suffit d’entrer le code barre du livre à vendre, et vous avez directement le montant que vous pouvez récupérer.

ASTUCES-BIBLIO-03

4. prévoyez une bibliothèque un peu plus grande que vos besoins actuels pour pouvoir ajouter vos futurs achats

5. Visualisez votre bibliothèque comme un tout et pensez au classement que vous allez adopter (dans les faits, vous mixerez probablement plusieurs types de classement, en entonnoir) :

  • alphabétique. l’un des classements les plus évidents, comme dans les librairies. Mais il faut rester bien organisé au fil du temps. 
  • par genre. ça peut faciliter la recherche si vous avez des livres assez diversifiés. à éviter si vous êtes monomaniaque de la lecture.
  • par maison d’édition. pour les plus érudits, mais aussi les esthètes, puisque la couverture sera souvent identique. ça marche aussi pour votre collection de magazines.
  • par format. cela vous évitera d’avoir de grands vides dans vos étagères.
  • par couleur. l’un des classements les plus esthétiques. selon vos lectures, vous aurez une bibliothèque plutôt monochrome (romans ou essais) ou en arc-en-ciel (art et graphisme). vous pouvez tricher en retirant les couvertures amovibles ou recouvrir tous vos livres de papier. (suis-je la seule psychopathe à regarder la tranche des livres avant de les acheter 😬?)
  • par orientation. vous ne vous êtes peut-être même jamais posé la question tant ça parait naturel de placer le livre à la verticale, tranche vers l’avant. Mais pourquoi pas alterner avec quelques piles à l’horizontale, ou placer vos plus beaux livres avec la couverture sur le devant. Et pour les plus téméraires, positionner vos livres en chevron, voire la tranche vers l’arrière. 

ASTUCES-BIBLIO-04

6. si vous avez une bibliothèque modulable (au hasard, une billy pas exemple…), adaptez la hauteur de vos étagères à la hauteur de vos livres pour optimiser l’espace

7. pour créer du rythme, pourquoi ne pas mettre en avant une étagère soit en la peignant soit en l’habillant de papier peint

8. mettez les livres qui vous plaisent et vos objets fétiches sur les étagères à hauteur de vision

9. créez au moins une respiration en dédiant un espace uniquement à de la déco (tableau, sculpture, végétal, photophore, etc)

10. si vous avez un contenu « moche » à intégrer, prévoyez quelques paniers ou une zone fermée avec des portes.

biblio3

En bonus, je vous montre la bibliothèque de chez moi : un grand meuble personnalisé acheté chez Mycs : les portes de placard permettent de cacher ce qui n’est pas très esthétique, comme la télé par exemple. Et le lé de papier peint valorise la hauteur, tout en magnifiant les objets déco, comme l’oiseau Eames (j’en parlais ici).

Quant au classement, j’ai commencé par les formats, puis un mix entre les genres et les couleurs.

et voilà les clés pour avoir une bibliothèque au top ! et vous, avez vous d’autres conseils de rangement ?

crédit photo  librairie acqua alta à venise  /  librairie Sezane monochrome  /  mix d’éditions penguin et de livres recouverts de kraft  /  livres en colorama chez la blogueuse Eleonore Bridge /  livres de dos /  installation en chevrons de la designer textile Gali Cnaani / livres posés de face chez la créatrice de finger in the nose, Siv Tone /  étagères string dans un appartement blanc  /  ikea hack gris / bibliothèque murale /  étagères avec décor or et végétal /  étagères fond bleu /  bibliothèque billy avec paniers

 

 

Publicités

bel été surréaliste à Paris

C’est l’été, je vous propose donc de découvrir une série photo de Paris unique en son genre, réalisée par Pierre Louis Ferrer.

Cette série fantomatique, effectuée en été et donc d’actualité, révèle un nouveau Paris, donnant l’illusion d’un Paris sous la neige, avec un soupçon de surréalisme en plus.

mais rassurez-vous, malgré le dérèglement climatique, on n’en est pas encore à la neige en été. alors quel est le secret de ces clichés ?

ils ont été pris en infrarouge !

je vous laisse découvrir ce « Paris Invisible », nom de la série.

à bientôt 🏷 ✨

CREDIT PHOTO : PIERRE LOUIS FERRER

expo coup de cœur : Détournement de Stéphane Thidet

Probablement mon expo coup de cœur de 2018 ! Après le feu l’année dernière, et cette installation incroyable sur l’île de Murano à l’occasion de la Biennale d’art de Venise (à découvrir ici), je crois que cette année c’est son antithèse, l’eau et l’installation « Détournement » de Stéphane Thidet à la Conciergerie qui m’a le plus touchée. (suite…)

lecture inspirante : les nouveaux artisans

Aujourd’hui, je vous parle de quelque chose d’un peu différent, qui est pourtant la raison d’être de ce blog : trouver un équilibre entre travail et passion.

Vous avez peut-être senti que je n’aime pas beaucoup parler de moi (et encore moins montrer ma tête, haha) mais le magnifique livre de témoignages « Les nouveaux artisans, portraits d’une génération qui bouscule les codes «  de Magali Perruchini a fait écho à mes propres doutes et aspirations, et c’est peut-être cette lecture qui va enfin me faire changer de vie… et la vôtre ? (suite…)

tendance iridescence

Est-ce le temps capricieux qui me donne envie de couleurs et d’arc en ciel ?

En tout cas, j’ai décidé de vous parler ce matin d’une tendance qui commence à prendre de l’ampleur depuis quelques années, quelle que soit le nom qu’on lui donne : l’iridescent, l’irisé, le dichroïque, l’holographique… (suite…)

Home tour #6 un triplex sous les toits

Hello les deco addicts ! Aujourd’hui on se retrouve pour un home tour chez le couple d’architectes Isabelle Juy et Matthieu Lott, de l’atelier d’archi.

Situé dans le quartier de la petite Athènes, dans le IXeme arrondissement, ce loft en triplex a connu trois phases de travaux en rénovant d’abord un appartement seul, puis l’ancien grenier à charbon, et enfin les combles attenants.

La surface initiale a été plus que triplée avec l’ajout d’une terrasse sur la cour intérieure.

De jolies idées ponctuent le lieu :

  • un escalier aérien pour relier les niveaux,
  • des ouvertures dans le sol pour inonder l’appartement de lumière,
  • un papier peint panoramique dans le salon pour agrandir l’espace,
  • un lit cabane dans la chambre des enfants…

Mais je vous laisse découvrir tout ça en images, et bien plus encore !

APP3MC03

hometour-latelierdarchi

APP3MC05

APP3MC22b

APP3MC16

J’espère que cette petite visite vous a plu. N’hésitez pas à me dire quelle pièce ou idée vous retenez de ce beau projet ?

CREDIT PHOTO : l’atelier d’archi /image à la une : elle deco 

nouvelles tendances des catalogues deco 2/2

hello les deco addicts, si vous étiez là lundi, vous savez qu’aujourd’hui, je vous dévoile la suite des tendances des catalogues deco de la saison.

après les inspirations naturelles, voici des univers un peu différents et tout aussi inspirants :

  • pastel printanier
  • chic vintage

TENDANCE PASTEL PRINTANIER

En adéquation avec la saison, on a envie de couleurs douces et apaisantes, coordonnées aux tonalités des bourgeons et des fleurs : vert céladon, rose bouton, etc.

Cette tendance peut se traduire dans un esprit minimaliste aux formes épurées, jusqu’à un univers plus poétique et éthéré, comme un conte éveillé.

 CHEZ SOSTRENE GRENE : PRINTEMPS IDYLLIQUE
CHEZ MAISONS DU MONDE : TENDANCE SUZON
CHEZ ALINEA : TENDANCE ETRANGE MERVEILLE

TENDANCE CHIC VINTAGE

un cocon d’élégance rétro aux couleurs sourdes et aux matières précieuses : bois sombre, gris raffiné, velours chaleureux et laiton précieux. Ici la nature se fait plus minérale, avec des touches de pierre et marbre, en réel ou en motif.

CHEZ AMPM : NATURE RAFFINÉE
CHEZ MAISONS DU MONDE : TENDANCE VINTAGE

voilà, j’espère que ce tour d’horizon vous a plu et que vous allez trouver votre bonheur parmi ces styles.

n’hésitez pas à me dire quelle tendance vous correspond le mieux. (voire si vous ne vous retrouvez dans aucune) je suis curieuse de le savoir !

à bientôt 🌿 ✨

NOUVEAUTES-DECO-CHIC-PASTEL-KRAFTANDCARAT

les boutiques-appartement : Antik Batik, Sezane & Marie Sixtine

hello les deco-addicts ! Paris est sous la neige, alors je vous propose d’aller vous pelotonner dans de jolis cocons : un nouveau type de boutique un peu hybride, permettant de vivre une expérience différente, souvent en marge du commerce pur et dur.

Ces lieux permettent d’incarner et de traduire les valeurs d’une marque, tant dans l’architecture et la déco, que dans l’offre alternative.

je vais donc vous parler de 3 lieux féminins et inspirants :

  • l’atelier antik batik qui vient tout juste d’ouvrir
  • l’appartement sézane et sa nouvelle annexe « demain »
  • l’appartement marie sixtine

(suite…)

BEST NINE 2017

hello hello, j’espère que vous avez le moral, bien qu’aujourd’hui soit officiellement (selon une étude anglaise) le jour le plus déprimant de l’année :  » le blue monday », correspondant au troisième lundi du mois de janvier (et à un pic d’absentéisme au travail).

alors pour vous aider à lutter contre cette morosité, pourquoi ne pas aller jeter un coup d’oeil à mes voeux, sous forme de mantras optimistes en argile.

mais surtout je vous propose un best of de 2017 : les 9 articles que vous avez préférés pour vous mettre un peu de baume au coeur. (suite…)

le meilleur des soldes déco

hello les deco addicts. pas le temps de courir les sites de déco pour trouver le meilleur des soldes ?

je vous propose donc en exclusivité un condensé des plus jolies trouvailles. on y va ?

vite, pas de long discours dans cet article, c’est les soldes !! juste les photos et les liens.

et pour vous livrer ces infos au plus vite, je publie plus tôt que d’habitude : mercredi, au lieu de jeudi matin. comme ça, vous pourrez faire vos emplettes dès ce soir. (suite…)

baby it’s cold outside : le ice hotel

hello les decoaddicts. enfin je devrais plutôt dire Hallå puisque je vous emmène près du cercle polaire arctique pour prolonger un peu la magie des fêtes.

et plus précisément à Jukkasjärvi, qui signifie littéralement en sami « lieu de rencontre par l’eau ».

mais par la glace serait plus à propos… (suite…)

l’expo Fortuny au musée Galliera

hello hello, on se retrouve aujourd’hui pour la suite de la kraft week dédiée à Mariano Fortuny.

Après une wishlist inspirée du style fortuny (souvenez-vous, le velours et le plissé), je vous propose aujourd’hui un tour de l’expo qui lui est dédiée au Palais Galliera, jusqu’au 7 janvier.

EXPO-FORTUNY-KC-01

Evidemment, le palais Galliera étant un musée dédié à la mode, c’est surtout cette facette de l’artiste qui a été développée. C’est d’ailleurs l’activité qui l’a rendue le plus célèbre, même s’il a commencé sa carrière en tant que peintre et qu’il s’est intéressé à de nombreux domaines comme la photographie, la gravure, la scénographie, etc.

portraits mariano fortuny

A ce sujet, la lumière a toujours été un grand centre d’intérêt pour lui, notamment pour la scène (on en parlera dans le dernier article de la kraft week)

C’est également un grand collectionneur, s’intéressant par exemple à l’antiquité, à la renaissance, mais aussi aux civilisations orientales. Il collectionnait notamment nombre d’étoffes anciennes qui lui ont inspiré certaines de ses créations.

Au début du XXeme siècle, notamment grâce aux fouilles archéologique de sir John Evans à Knossos en Crète, le style antique grec est « à la mode », que ce soit en architecture, en musique, en mode. On le retrouve notamment dans les ballets russes de Diaghilev.

Fortuny a particulièrement été inspiré par ces fouilles : il a créé le châle Knossos, dont les motifs imprimés rappellent les motifs antiques.

et son logo en forme de labyrinthe s’inspire du mythe du minotaure, légende associée à cette civilisation.

 

Cette vogue de l’hellénisme se retrouve également dans l’une des créations les plus emblématiques de Fortuny : la robe Delphos.

Par sa forme, elle rappelle la tenue traditionnelle féminine grecque, et les sculptures qui s’en inspirent : les korés. Mais sa forme simple cache de nombreuses atouts :

  • un taffetas de soie léger et aérien
  • une forme qui libère le corps de la femme (à une époque où le corset est encore la norme)
  • un brevet pour un plissé indéformable
  • un choix de couleurs incroyable et délicat, reflet de la formation de peintre
  • un modèle intemporel qui a été porté par de nombreuses élégantes à travers les décennies (comtesse Casari, Peggy Guggenheim, Isadora Duncan, lady Churchill, etc)

Comme dans l’article précédent traitant des déclinaisons déco du style fortuny (ici), après le plissé, on va parler tissu imprimé : l’autre phénomène Fortuny.

Le répertoire de formes de vêtements est assez limité, toujours des formes amples et confortables, sobres et intemporelles : tuniques, capes, abaïas.

La richesse des décors aux inspirations multiples contraste avec la simplicité du vêtement. Venise étant au carrefour de nombreuses civilisations et époques, Fortuny a naturellement puisé dans ces sources d’inspiration : Antiquité ou renaissance, Orient ou Occident, etc.

Les textiles, et particulièrement les velours sont imprimés de différentes manières, faisant l’objet de différents dépôts de brevet : estampage, pochoir type katagami, technique proche de la sérigraphie etc. Les motifs sont au préalable dessinés sur des matrices ou cartons préparatoires, pour beaucoup visibles en parallèle du vêtement dans l’exposition.

tunique et détail de la matrice d'impression

La notoriété de Fortuny va peu à peu dépasser sa propre personne et créer des émules, en faisant des héritiers du style Fortuny.

Bien que jouissant d’une réputation internationale, Mariano Fortuny va confier la vente de certains de ses modèles à Babani, maison créée à Paris par un homme originaire d’une autre ville aux carrefours des civilisations, Constantinople, et spécialisée dans la vente d’objets importés d’Orient : tapis, kimonos, bronzes, etc. Peu à peu certains modèles de la maison s’inspireront même des formes de Fortuny.

Entre deux guerres, d’autres personnalités ont des formes, techniques et motifs proches de ceux de Fortuny, mais sans qu’on ait la certitude qu’il y ait eu échange entre eux : juste « l’air du temps » ou disciples de Fortuny ? En tout cas, un même esprit intemporel et élégant habillent leurs créations. C’est le cas de Suzanne Bertillon et Maria Gallenga.

jusqu’à aujourd’hui, l’inspiration de Fortuny est palpable dans différentes créations, comme les fameux pleats please d’Issy Miyake ou par touche, comme cette magnifique robe créée par Maria Grazia Chiuri chez valentino, avant son arrivée chez Dior.

et voilà, fin du petit tour de l’expo. j’espère vous avoir donné envie, d’autant que les photos ne rendent pas compte des détails : textures soyeuses, finesse du plissé, détail des motifs.

bref, comme pour beaucoup de choses, rien ne vaut le IRL !

on se retrouve très vite pour le dernier article de la kraft week Fortuny, consacré à la lumière.✨