envie d’une touche de cannage : 12 modèles de lampes tendance

Hello les deco addicts ! J’espère que la rentrée s’est bien passée pour vous.

Si vous suivez un peu l’actualité déco, vous n’avez pas pu passer à côté de la tendance cannage. D’ailleurs ça faisait longtemps que je prévoyais de faire un article sur le sujet.

En fait, tellement longtemps que vous avez déjà sans doute déjà lu nombre d’articles consacrés au sujet… C’est pourquoi j’ai décidé de vous proposer une sélection très spécifique plutôt qu’une liste un peu fourre-tout : des suspensions en cannage.

A l’origine, le cannage est une matière naturelle tressée, essentiellement utilisée pour les chaises (mais si, celles de vos grands-mères, vous vous souvenez ?…). Aujourd’hui, il se modernise notamment par des usages originaux : toujours des assises mais aux formes audacieuses, des portes de buffet ou parois de paravent pour cacher sans cacher, et… des luminaires !

Voici donc une liste de jolis modèles, choisis rien que pour vous après un tour sur les internets (de 59€ à 1884€… ben oui, il en faut pour toutes les bourses). Vous êtes prêt.e.s ?

Pour ceux qui n’assument pas totalement le cannage, la première catégorie associe le cannage à un abat jour en tissu, pour un mix d’élégance, de chaleur des matières avec des jeux d’ombre. (En plus, c’est une pièce suffisamment discrète pour ne pas trop envahir votre intérieur, contrairement à un buffet par exemple…)

  1. suspensions Singapour, Market Set sur the Cool Republic (de 155 à 171€)
  2. abat-jour Dolkie, la Redoute (69,99€)
  3. lampe Jardin , Alinea (59€)
  4. suspension Caeli, La Redoute (55,99€)
  5. lampe Marko , Alinea (59€)
  6. abat-jour Wagasa (1884€)

Pour ceux qui souhaitent une pièce tendance entièrement en cannage, le choix se fera entre des modèles assez minimalistes (juste un cylindre) ou des formes plus originales, comme le magnifique lustre Screen, « pétales » en lévitation pour un rendu très aérien.

  1. suspension Screen, Market Set sur the Cool Republic (520€)
  2. lampe Hazienda, Darty (69,90€)
  3. abat-jour taille L, Unum (420€)
  4. abat-jour teinté noir taille S, Unum (220€)
  5. suspension Straw, Colonel (de 169 à 230€)
  6. lampe Bent, Light Cookie (300€)

Alors, allez-vous craquer pour une suspension en cannage ? j’attends vos commentaires.

J’en profite pour vous dire que je ne vais pas reprendre tout de suite le rythme de 2 publications par semaine (boulot, quand tu nous tiens…). Donc pour le moment on se retrouve le mercredi matin pour un post hebdomadaire. J’espère revenir plus régulièrement assez vite.

à bientôt 🏷 ✨

Publicités

un lampadaire studio : l’original de Fortuny et des alternatives moins chères

ola les decoistas, dernier volet de la kraft week Fortuny, qui aurait pu être une 3° tendance, en complément du velours et plissé déjà évoqués ici :

  • tendance lumière, entre noir & or

Comme je vous le disais dans les précédents articles de la kraft week, cet artiste était vraiment touche à tout. à la fois peintre, photographe, styliste, scénographe, il s’est beaucoup intéressé à la lumière. Il a notamment conçu la coupole dite Fortuny à Paris pour la scène d’un théâtre, permettant d’ajouter de la lumière indirecte sur la scène et ainsi donner plus de profondeur.

coupole fortuny

Sur la même idée, il a également créé des luminaires dont le célèbre lampadaire Fortuny, étonnant de modernité (brevet déposé en 1907 !) avec sa structure métallique et son diffuseur en toile. Etant également photographe, ce lampadaire lui permettait d’orienter et de diffuser la lumière à sa guise, grâce au réflecteur concave.

Il a aussi travaillé sur d’autres sources lumineuses, notamment en soie, comme la suspension saraceno, aux motifs orientalisants.

Depuis quelques années, le Venetia Studium reprend ces modèles iconiques et en proposent également des déclinaisons formelles : la studio 1907 en version tout métal, en lampadaire, mais aussi en suspension ou en lampe de bureau.

Autre éditeur qui pérennise l’œuvre de Fortuny : Palucco. Il en propose lui des versions plus proches de l’originale, avec des finitions alternatives : sur la même base de lampadaire métal+tissu, il propose un diffuseur à motif ou une finition en blanc et titane créée à l’occasion du centenaire.

bon et là vous vous dites, c’est bien joli, mais j’ai pas vraiment les moyens…

comment ?!… bon moi non plus. donc je vous donne en exclusivité 2 modèles qui y ressemblent, avec le même effet de diffusion de lumière indirecte et orientable, mais sans nécessiter l’ouverture d’un plan épargne.

je précise que ces modèles n’ont évidemment pas les mêmes finitions. il ne s’agit pas de contrefaçon car ils ne prétendent pas avoir été fait par Fortuny. Leur inspiration est plutôt les plateaux de cinéma hollywoodien (eux mêmes inspirés du modèle de Fortuny certes). Tous les deux sont à moins de 200€.

fortuny-deco-tendance-atelier-6-MADE

 

et voilà, c’est la fin de la kraft week Fortuny. j’espère vous avoir fait découvrir ou redécouvrir cet artiste-ingénieur.

on se retrouve lundi avec un article pour ceux qui ont encore des cadeaux de dernière minute à faire.

et n’oubliez pas, dernier jour demain pour le concours de noël sur instagram

bonne chance